The Climb is long but the View is great

Publié le par Ju

La théorie du complot n'a jamais été ma marotte, d'ordinaire je laisse ça aux Clarke et à Dieudonné, mais en ce qui concerne un départ planifié en Amérique j'ai commencé à douter de l'existence de forces malveillantes voulant que je reste en France ad vitam aeternam.

Si  tu penses que les USA sont à ta portée, que l'Empire State Building n'est qu'à trois formulaires de toi, que nenni. S'armer de patience est le maître-mot. Ne pas céder au choix facile de la violence physique, également.

Je m'explique, partir aux USA, se planifie en 1 an et demi et 15 étapes :

1) Faire sa demande pour un dossier.

2) Passer (et réussir) le Toefl. Cela signifie acheter un bouquin cale-porte de 120 pages à 20€ et répéter "My best teacher ever was my art teacher" devant un écran d'ordi, inlassablement. 20€ le bouquin, 90€ le toefl.

3) Remplir le dossier MICEFA.
3 lettres de recommandation (en anglais), relevés de notes depuis la naissance, certificat de finances approuvé par  papa et la banque, tampon à l'appui. Lettre de motivation. Photocopie de carte d'identité. CV en Anglais. Enveloppes A4. Formulaire de 5 pages avec à la clef, un classement de 3 destinations aux USA de votre choix.

Le tout en 3 exemplaires, parce que sinon, c'est pas drôle. Et le meilleur :
180€ que tu ne regretteras jamais d'avoir payé ! au vu du service rendu (ironie, ironie...).

Désormais ta vie dépend du cycle menstruel de Mme M. responsable bénévole à la MICEFA à la voie enjôleuse et à l'accent américain éternel, ayant une faculté hallucinante à t'envoyer te faire foutre au téléphone de plusieures façons différentes.

4) Rdv avec la micefa. Prendre un lexomil avant et après. Mme M. annonce nécéssairement que tes destinations choisies sont toutes prises, et que tu dois te reporter sur Jesus Christ Almighty Church State University, Indiana.

"Il pawrait que c'est twré charming over-there"
. Dans mon cas, Chicago n'étant pas dispo, on me redirige vers la Californie. La Californie, qui n'aime pas faire les choses comme les autres, fait son propre dossier de candidature à remplir ce qui nous amène donc à 5)

5) Refaire intégralement le 3)et lister 3 facs au sein de la Californie. En moins de 15 jours. '"C'est twrés urgent, vous ne partirez jamais sinon" . Fück.

6) Attendre.

7) S'inquiéter.

8) Se faire envoyer bouler au téléphone.
 
9) La même

10) Normalement, c'est l'étape où tout se déclenche, où on est accepté, youhou, mousseux à la maison, sauf que... Mme M. m'annonce que le dossier que j'ai rendu était pour le mauvais semestre et que du coup, ça n'était pas si urgent de le rendre. Du coup le dossier est caduque. Keskonsmarre.

11) Refaire le dossier intégralement et le rendre.

Notez qu'à cette étape, quand je dis que je refais intégralement le dossier, c'est que je le refais intégralement. Bonne nature dans l'âme, confiante envers le monde, d'un inénarrable optimisme (en bref, légérement conne dirions-nous), quand je rend un dossier, je ne fais pas de photocopies des pièces ni quoi. Ce qui fait qu'à chaque fois il a fallut refaire un courrier à ma banque, revoir mes profs pour les recommandations, ce qui me fait dire qu'ils pensent dorénavant tous que que je suis légérement déficiente.

12) Faire son passeport.90€. Dans mon cas cela veut dire une plongée en apnée dans la réalité sociale du 19e arrondissement,  prendre le bus qui te fait réfléchir aux risques de la grippe A, attendre 1h30, sans mp3, coincée entre deux poussettes, pour me faire dire que mon justif de domicile n'est pas valide parce que EDF a écrit "Orain" "ORIN" entre autres joies.

13) Dans mon cas, l'étape 14 est un asensceur émotionnel insupportable. San Francisco est mon premier choix : un coup c'est oui. Oh et puis non. Non vraiment "Don't get your hopes up" .

Cette période est ponctuée de coup de fil à la micefa où j'apprend donc comment se faire envoyer chier de 36 façons différentes et en deux langues.

Un jour j'ouvre un document par erreur qui m'apprend que San Francisco State University ne prend personne cette année en communication. Fin de l'espoir. Puis mail comme quoi je suis acceptée.

Je n'ai toujours pas compris pourquoi j'avais été acceptée au final, mais croyez-moi, je vais pas aller leur poser la question!

14) Faire son visa, 200€ au total. 10 pages de documents. Dont le sevis (!) qui te fait jurer sur la tête de ta mère que t'as pas de cellules souches de la variole dans ta valoche.
Tu donnes le numéro de ta maman, de ton papa, de ton frère, de tes profs, leurs adresses, leurs mails, leurs portables et leurs groupes sanguins.

Ensuite, entretien avec l'Ambassade (15 dollars le rdv) et tamponnage du passport après vérification que la trentaine de papelards que t'as signé sont en bonne et due forme et que t'as le teint pas trop foncé ("pour les ressortissants du Niger, Nigeria, Afghanistan, Corée du Nord, Cuba,... veuillez emprunter la file de gauche").

15) Que dire de l'étapes 15...billets d'avion, changements d'adresse, assurance santé internationale, vaccinations, déménagements, cuites de départ...je nage en pleine étape 15.

Rendez-vous le 12 janvier pour l'étape 16 : le Grand Départ.

Publié dans Vie de merde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anais 13/01/2011 15:47


hey! Je viens de lire ton article et je compte partir aux usa pour la rentrée prochaine, j'ai mon rdv avec la MICEFA jeudi prochain et j'aimerais savoir un peu comment ca se passe, qu'est ce qu'il
te demande, combien de temps ca dure, si ils sont pas trop strict.. des choses comme ca. au fait, tu as fini par aller dans quelle université en fin de compte?
Merci, Anais


Tilise 05/01/2010 18:12


Contente que tu aies aussi choisi Overblog ^^
Après avoir suivi une très grande partie de tes péripéties, j'espère qu'il ne s'agit que t'as la partie peu réjouissante de ton voyage/séjour/aventure.
Ne te décourage pas pour les derniers préparatifs!
Bisous ma Ju