Be my Valentine's

Publié le par Ju

PRODUCT_BALLOONS_I_Love_You_Balloon_large.jpgLa St Valentin aux Etats Unis est un événement majeur qui se prépare un mois à l’avance.  Plus qu’une fête, c’est un harcèlement moral et culturel . Si vous trouvez qu’en France on a de quoi se plaindre de cette fête « trop commercialeuh », faites un séjour aux USA…


Pendant 1 mois tout n’est que nunucherie lénifiante. Des cœurs partout, dans les magasins (même les pharmacies), à la fac, mais aussi aux fenêtres des particuliers, aux vitres des écoles primaires…

 

Des ballons en forme de cœurs, des stands vendant des « heart-shaped cookies » à la fac, des pin’s, partout du rose, du rose, du rouge, du blanc, du sucre, des cœurs, en bref, une puissante envie de vomir. De la chantilly, des nounours, des cœurs, des cœurs, des cœurs…

 

Tous les restos à grand coup d’affichettes interpellent le chaland pour lui rappeler l’immense nécessité de réserver pour le jour J « ou tout ce qu’il vous restera c’est vous et votre télé » (sic) . La télé, justement diffuse à la chaîne des pubs d’une niaiserie infinie, qui vous montrent des couples unis à jamais par l’achat de bagues, montres et colliers.


Vu sur NBC :une publicité au réalisme déconcertant :


Brenda et Brendon sont dans la cuisine. Ils trient des bonbons en forme de petits cœurs (tiens donc) sur lesquels sont marqués des messages d’amour. Ils se disent à voix haute ce qu’ils lisent sur les bonbons.

 

Brendon: «You’re so beautiful »


Brenda: « You’re charming »


Brendon: « Lovely day with you »


Brenda: “I love you”


Brendon: “I love you and I want to spend the rest of my life sharing every single feeling with you, would you be my wife?”


candy2.jpg

 

Brenda se retourne, lève la tête du sac de bonbons (elle a compris que y’avait un souci, nul bonbon n’est assez grand pour contenir tout ça, pas bête Brenda, pas bête…) saute au coup de Brendon , les yeux mouillés de larmes. Brendon, qui a tout compris à la vie, sort alors de sa poche une bague 48 carats pour lui confirmer qu’il la demande en mariage en ce jour béni de Valentine’s day.


990 dollars chez Janarque & Jentube, etc etc…

 

J’ai trouvé que le fait que cette pub soit suivie d’une autre pour un anti-vomitif était assez bien vu...

 

Les médias vous expliquent avec une minutie sadique à quel point vous êtes un déchet social si vous passez ce soir là seul. Et, si vous avez l’immense chance d’être pris, vous avez l’obligation morale, si ce n’est spirituelle, de prouver votre amour par un cadeau à l’élu(e).

 

Sinon, c’est sûr, vous allez rejoindre les rangs des parias cités plus hauts. On ne peut plus rien pour vous. Vous pouvez alors toujours compter sur des cartes de vos amis, de vos parents qui voudront lutter contre votre mise au ban de la société…J’ai reçu un cadeau de la colloc américaine d’Inès. J’ai sauvé ma légitimité. Callie m’a aussi proposer de cuisiner des « Valentine’s day cookies ». Tout est bon pour sauver mon âme.

 

Quand j’ai dit à mes camarades de classe qui me demandaient ce que je faisais ce soir-là, que « I don’t have any plans, I don’t like Valentine’s day, and I don’t like sugar anyway » ils sont partis d’un éclat de rire « Oh you’re so funny !». Ah. So funny.IMGP00SC02--1-.JPG

 

J’ai passé ma propre St Valentin à taper à coup d’oreillers sur d’illustres inconnus (15 000 personnes) place de l’Embarcadero, lors de la San Francisco Great Pillow Fight. J’avais une certaine rage de cogner… j’imaginais taper Brendon et oublier ainsi mon statut de déchet social.

 

Publié dans Vie de merde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurette 25/02/2010 20:44


Et pour faire suite a cet admirable exposé du bonheur conjugal vendu en tube j'ai un petit lien.

Parce que mon rêve secret est de bosser chez Jarnaque & Jentube. Avec un nom si plein de promesses il va leur falloir un logo a la hauteur.

http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/2864363/The-ideal-bachelor-earns-more-than-50000-a-year-is-5ft-11in-tall-and-drives-an-Audi-TT-sports-car.html